iemploi.net, offres, demandes d'emploi en Côte-d'ivoire et en Afrique
16/01/2017

Vacances et recherche d’emploi : comment organiser sa journée pour en profiter ?

Avec un peu d’organisation, il est possible d’allier vacances et recherche d’emploi sans négliger ni l’un ni l’autre. Voici quelques conseils pour vous éviter le stress d’une recherche qui stagne et la frustration de ne pas pouvoir profiter du soleil.

             \"\"

 

Tirer un trait sur les vacances pour se consacrer pleinement à la recherche d’emploi n’est pas une bonne idée. Vous mettrez bien plus de chance de votre côté en faisant preuve de bon sens et en organisant vos journées de manière à être le plus possible dans votre transat ou les pieds dans l’eau. Voici un exemple du programme pour vos journées d’été.

Consultez les annonces à la fraîche

8 ou 10 heures. Tout en vous levant tranquillement, profitez du petit-déjeuner pour consulter des offres: « Regardez les annonces tous les jours sans non plus y passer trop de temps : 20 à 25 minutes par jour suffisent », conseille Mustapha Benkalfate, directeur du cabinet de coaching en recherche d’emploi Jobtimise. Une activité qu’il est préférable de faire le matin, quand la température et votre esprit sont encore frais : « L’idée c’est de se programmer des alertes sur les sites de recherche d’emploi, de manière à gagner en réactivité tout en n’étant pas pollué toute la journée », note Sandrine Rajaona-Buisson, consultante senior au cabinet de recrutement Spring (Adecco).

Postulez avant qu’il ne fasse trop chaud

11 heures 30. Selon l’experte, la fin de matinée et la pause déjeuner, c’est le moment idéal pour postuler. Vers midi ou en tout début d’après-midi, les recruteurs consultent leurs mails au retour de leur pause. Évitez à tout prix le créneau du lundi matin : « Nous avons des réunions pour lancer la semaine et tous les mails du week-end à traiter », explique la consultante.

Déconnectez et profitez

14 heures. C’est l’heure de la sieste et le moment de se détendre sans culpabiliser. Pour cela, n’hésitez pas à vous éloigner de tout ce qui pourrait vous stresser, sans regrets ni remords. Personnes ne vous reprochera de ne pas être disponible : « Il faut savoir lâcher son téléphone et accepter que vous n’êtes pas obligé de répondre à tous vos coups de fil. Surtout qu’il n’est jamais bon de répondre en catastrophe, à la sortie de la piscine ou en pleine sortie parapente », plaisante Lionel Cagniart-Leroi, psychologue du travail. Même son de cloche pour Mustapha Benkalfate : « On ne répond tout simplement pas à un numéro que l’on ne connaît pas », assure le coach. L’essentiel est de prévenir clairement vos interlocuteurs que vous n’êtes pas disponible à cent pour cent avec une annonce de messagerie claire : « À défaut de réponse, c’est le premier contact vocal que le recruteur aura avec vous, il faut donc qu’il ait envie de vous laisser un message et qu’il raccroche avec une idée positive de vous », remarque Mustapha Benkalfate. Pensez donc à indiquer clairement vos nom et prénom et précisez que vous rappellerez au plus vite. Le tout, en articulant et adoptant un ton dynamique et en parlant avec le sourire.

Même astuce pour les réseaux sociaux : « Il n’est pas gênant qu’un candidat ne soit pas disponible tout de suite, il peut d’ailleurs indiquer qu’il est en vacances par un message sur les réseaux sociaux », explique Sandrine Rajanoa-Buisson. Vous déciderez ainsi vous-même du moment propice pour rappeler le recruteur : « Avec Skype ou d’autres outils, il n’est plus nécessaire que le candidat soit présent physiquement et nous préférons qu’il soit préparé pour qu’il nous réponde dans de bonnes conditions », résume la consultante.

Réseautez sans en avoir l’air

17 heures. Presque l’heure de l’apéro, mais avant de vous goinfrer de cacahuètes, bloquez-vous une heure pour nourrir votre réseau : « Dans la ratatouille estivale, c’est l’ingrédient le plus important du travail de recherche. L’idée, c’est d’ajouter les personnes qui vous intéressent sur LinkedIn ou Viadeo et de tenter d’entrer en contact avec elles en leur posant des questions sur leur entreprise, l’ambiance de travail ou leurs missions », recommande Mustapha Benkalfate. En effet, les mois de juillet et août sont des mois où l’économie ralentit et les esprits se détendent. Même au bureau, les personnes que vous contacterez auront plus de volonté et de temps pour vous répondre.

Et pourquoi ne pas profiter des rencontres estivales pour indiquer que vous cherchez du travail ? « L’été, c’est le moment où l’on recroise de vieilles connaissances et où l’on rencontre de nouvelles têtes à qui on peut glisser ce type de message », remarque Sandrine Rajanoa-Buisson.

Une idée bonus pour les plus studieux

En guise de cahier de vacances version cadres, Mustapha Benkalfate recommande de suivre des formations en ligne (Mooc). « C’est intéressant et cela peut vous apporter une valeur ajoutée par la suite en entretien ». Vous trouverez des cours sur des plateformes comme Coursera, edX ou FUN. De quoi prouver au recruteur que vous savez buller au soleil sans pour autant vous reposer sur vos lauriers.



Flux Rss

Facebook

Twitter

Recherche rapide

Secteur d'activité

Fonction

Accueil du site |  consultez les offres |  Actus et conseils |  Nos Partenaires |  Espace candidat |  Espace Recruteur |  Conditions d'utilisation |  Nous contacter
© 2010 - iemploi.net