iemploi.net, offres, demandes d'emploi en Côte-d'ivoire et en Afrique
06/09/2017

Avez-vous les qualités pour devenir manager ?

Le temps du management "à la papa" est révolu. Aujourd’hui, un bon manager communique, fait confiance à son équipe et la tire vers le haut. Gros plan sur les qualités essentielles à ce poste et sur les moyens de les déceler.

Pour savoir si un manager sommeille en vous, il suffit de vous poser les bonnes questions : avez-vous un rapport facile aux autres ? Aimez-vous vous mettre en scène ? Avez-vous besoin d’avoir vos succès ou est-ce que vous pouvez les partager ? Avez-vous envie d’être celui qui entraîne les autres, qui innove et qui développe le potentiel des autres ? Si vous répondez oui à ces questions, vous êtes sur la bonne voie. Il faudra aussi être à l’aise avec les qualités qu’on attend aujourd’hui d’un manager.

 

1 Un leader pour les autres

Le leadership est la première qualité qu’un manager doit posséder selon Fatine Dallet, directrice au sein du cabinet de recrutement Michael Page : « c’est indispensable pour faire avancer une équipe. En leader, il va définir les objectifs et les moyens d’y parvenir. Et en inspirant confiance à ses collaborateurs, il sera capable de les embarquer. »

\"\""Plus il délègue, plus il motive ses troupes et les responsabilise, non pas pour se débarrasser d’une charge de travail supplémentaire mais pour les valoriser."

2 Un accompagnateur de changement

Le monde du travail est en pleine mutation et les changements s’accélèrent. « Il y a cinq ou six ans, un manager œuvrait à maintenir une organisation existante. Aujourd’hui, il fait face à la refonte des processus de travail », analyse Bertrand Poulet, coach en management d’équipe et de projet auprès de l’organisme Demos. « Les transformations qui touchent les entreprises peuvent affecter les collaborateurs, ajoute Raphaël Bolard, manager chez Alter&Go Formation. Un bon manager doit savoir accompagner ses équipes confrontées à ces transformations et gérer leurs émotions. »

 

3 Un partisan de la transversalité

Aujourd’hui, le travail en entreprise s’organise de plus en plus de manière transversale plutôt que verticale. Cette coordination et cette culture collaborative exigent de fédérer les équipes et leurs expertises. C’est ce qui est demandé aujourd’hui au manager, comme l’explique Raphaël Bolard : « il doit s’inscrire dans cette logique de coopération, l’encourager et la développer sans qu’il y ait nécessairement un rapport hiérarchique avec ses collaborateurs. »

 

4 Un bon communicant

Parallèlement à son rôle d’animateur, le manager doit savoir échanger avec ses collaborateurs. Il va jouer le rôle d’interface entre son équipe et le reste de l’entreprise. « En ayant une communication fluide, il créera un climat relationnel sain dans son équipe et remportera plus facilement l’adhésion de celle-ci, note Bertrand Poulet. Et s’il souhaite motiver un collaborateur, cela lui sera d’autant plus facile qu’il aura été en mesure d’instaurer un dialogue adapté. »

 

5 Un booster de talents

Un manager a souvent plusieurs sujets à traiter et peut rarement le faire seul. « Plus il délègue, plus il motive ses troupes et les responsabilise, non pas pour se débarrasser d’une charge de travail supplémentaire mais pour les valoriser », constate Fatine Dallet. En faisant ainsi confiance à ses collaborateurs, il leur permet de libérer leur talent et de monter en compétences. « Un manager qui réussit, c’est celui qui est en mesure d’identifier le potentiel de chacun et de l’accompagner pour combler ses lacunes. Plus un salarié sera valorisé, plus il sera à même de développer son potentiel », conclut la directrice de Michael Page.



Flux Rss

Facebook

Twitter

Recherche rapide

Secteur d'activité

Fonction

Accueil du site |  consultez les offres |  Actus et conseils |  Nos Partenaires |  Espace candidat |  Espace Recruteur |  Conditions d'utilisation |  Nous contacter
© 2010 - iemploi.net